A propos de PASCAL RIOLO “Ethique”

Éthique et charte de déontologie
La voyance est un art divinatoire fascinant, parfois troublant… Mais des erreurs sont toujours possibles.

Il est important que les choses soient claires pour tout le monde, la voyance est un art divinatoire, et non une science. La science se base sur des raisonnements mathématiques et physiques. La voyance et la médiumnité sans oublier l’ésotérisme dans sa globalité sont toutes autres. La voyance est donc une pratique qui fait appel à l’hypersensibilité d’une personne réceptive à des informations (passées, présentes et futures) sans faire appel aux 5 sens répertoriés par la science. La voyance est donc un art divinatoire exercé généralement par un praticien qui ressent des flashes, des intuitions et qui perçoit des visions concernant l’avenir, pour lui-même, pour une personne ou sur une situation de la vie.
Par ailleurs, le voyant n’est pas un dieu ni un médecin, mais une personne qui va, grâce à sa sensibilité, vous orienter et vous donner un avis sur des domaines de votre vie futur.
C’est à chacun d’en tenir compte et d’être bien informé sur ces règles de base. Celui qui décide de consulter doit exercer son libre-arbitre face à sa destinée et tenir compte que rien n’est garanti.
On ne fixe jamais un avenir en fonction de ce que le voyant a dit parce que les arts divinatoires ne sont pas des sciences fondamentalement certaines. Lorsqu’on sait que la science réputée logique et scientifique commet des erreurs, ils semblent évidents pour les praticiens des arts divinatoires qu’ils peuvent se tromper eux aussi.

Le voyant ne pourra jamais vous apporter les numéros du loto, n’ayant aucune possibilité de percevoir ce genre de chose !
Lorsque vous prenez rendez-vous chez un voyant, le prix de la consultation sera le même pour tous et il vous aura été communiqué avant l’entrevue. La seule chose que vous aurez à payer, c’est le montant de la prestation. Chez un vrai voyant, vous ne trouverez pas de gris-gris, aucune potion magique, aucun philtre d’amour et pas de retour d’affection ! La voyance n’a rien à voir avec les marabouts et leur commerce ! Cessons donc de mélanger la voyance avec d’autres pratiques qui n’ont rien en commun.
Lorsque vous irez consulter un authentique voyant, pendant une dizaine de minutes, lors du premier entretien, celui-ci devra réaliser un petit test afin de voir si le courant passe et si réellement, il peut ressentir qui vous êtes. Si ce test réussit, vous pourrez continuer et aller plus loin. Si ce test échoue, il est vivement conseillé d’arrêter la consultation tout de suite et de ne jamais renouveler l’expérience auprès de la même personne. Cela ne signifie pas que le voyant est mauvais, mais que la perception extrasensorielle ne fonctionne pas.
Il est conseillé de ne pas consulter trop régulièrement, cela doit rester occasionnelle. On ne consulte pas plusieurs voyants en même temps ! Jamais.

NB les personnes mentalement malades ou dépressives ne doivent pas consulter et l’âge requis pour aller voir un voyant est d’au moins 18 ans. La publicité tapageuse destinée à attirer la clientèle n’est pas une bonne chose au même titre que la voyance par téléphone, internet, SMS.. Le meilleur conseil : consultez toujours par le  bouche à oreille , auprès d’un vrai professionnel, peut importe si celui-ci est connu ou anonyme. Si vous n’êtes pas ouvert aux arts divinatoires, ne consultez absolument pas, car la perception extrasensorielle ne sera pas présente et votre consultation ne fonctionnera pas. Si vous êtes septique, abstenez-vous de consulter, vous n’aurez aucun résultat. Si vous êtes ouvert aux arts divinatoires, la consultation doit fonctionner et ouvrir des portes.

En résumer
La personne qui consulte doit comprendre que la voyance est une aptitude très spécifique, elle peut fournir des informations parfois troublantes et à d’autres moments, elle peut être moins fiable. Tout est toujours une question qui lie un émetteur et un récepteur et entre les deux, il y a une perception extrasensorielle. 

C. Copyright